Être maman : leçon numéro 1

imageAujourd’hui, j’ai fait un constat : ce ne sont pas les enfants à proprement parlé qui t’épuisent mais la façon dont cela modifie la structure même de tes journées.

Ce n’est pas un baby blues qui te pend au nez au moment où tu reprends le travail lorsque tu es maman, mais un burn out!

Avant d’être mère, j’avais peur d’être agacée par mon enfant. Oui, par la chair de ma chair. Je sais désormais que ce n’est pas ma cocotte qui m’agace. Au contraire, c’est elle qui me redonne la pêche rien qu’en poussant un petit cri ou en ouvrant grand la bouche pour me sourire.

Ce qui m’épuise, littéralement, c’est le rythme effréné de ces semaines qui se ressemblent. Je sais que je vais finir par m’habituer, que l’on va réussir à se caler Cocotte et moi. Mais aussi que je vais me trouver du temps pour moi. Ce temps si précieux qui sera mon garde-fou. Devenir mère, ça chamboule vraiment tout et il faut apprendre à vivre pour quelqu’un d’autre que soi. C’est chouette mais ça s’apprend à la fois.

*Ce livre est sur ma table de nuit depuis presqu’un an car oui j’aimerais être un modèle de relaxation. Mais la couverture semble suffire à mon bien-être intérieur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s